MARIE – DOMINIQUE THOMASSIN – CLOWN

Marie-Dominique Thomassin est pédagogue, clown et comédienne. Elle se forme au jeu théâtral, pendant quatre ans auprès de Jean-Christophe Barbaud, puis à l’Aria après de Bruno Cadillon et Jean-Yves Lazennec, auprès d’Igor Menjisky, Nelson-Rafaëll Madel, Paul Nguyen, Sharif Andura, Manuel Weber, Olivier Brunhes et elle pratique la Technique Corporelle de Confirmation Intuitive à l’école du Jeu avec Emma Pasquer. Elle s’initie au jeu clownesque à l’école du Bataclown et du Samovar, et auprès de Vincent Rouche, Carole Tallec et Fred Robbe. Elle joue dans des spectacles clownesques et participe à la création collective de spectacles avec la compagnie Thatanos (Kleist, Labiche, Lagarce, Schnitzler), la compagnie du Théâtre provisoire (Grumberg, Pierre Notte), Le collectif La Palmera (Dutrait), à des improvisations masquées et réécritures contemporaine de Tchekhov avec le collectif des Sans Cous et à une adaptation de Paris de Depardon avec Aurélia Guillet.

Diplômée en master de sciences sociales, histoire, pédagogie, encadrement de pratique théâtrale, elle poursuit ses recherches en master d’études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle avec Joseph Danan et à la Mousson d’été- écrire le théâtre d’aujourd’hui. Elle travaille sur les écritures de plateau, les réécritures contemporaines de classiques et les écritures hybrides mêlant plusieurs disciplines artistiques (arts visuels, vidéos, textes narratifs et non narratifs, performance, danse, musique…).

Elle anime des ateliers de théâtre avec des enfants, adolescents et adultes.

Aujourd’hui elle travaille avec la compagnie Chapeau Nomade sur la création “Désirs et désordres / Des hordes de désirs” pour laquelle elle écrit et joue.

Awa Sissokho – THEATRE

Awa commence le théâtre à 15 ans à l’atelier de son lycée. Elle y joue Molière, Goldoni, Garcia Lorca, y découvre le jeu du masque, le théâtre corporel, les créations collectives. Passionnée par la Commedia dell’Arte et les arts forains, elle entame une formation circassienne à 17 ans, en parallèle de son entrée en Arts du spectacle à Paris 3, où elle peaufine sa formation scénique au sein d’une compagnie. Par ailleurs, elle donne ses premiers spectacles de cirque, et collabore en tant qu’assistante à la mise en scène au théâtre du Rond-Point. Après avoir monté des ateliers auprès d’enfants, elle se tourne vers le journalisme, parallèlement à sa pratique artistique. En 2019 elle a joué dans Les Aimants d’Abdel Hafed Benotman au Théâtre Berthelot à Montreuil et au théâtre de Ménilmontant. 

 Aujourd’hui elle travaille avec la compagnie Chapeau Nomade sur la création “Désirs et désordres / Des hordes de désirs” pour laquelle elle écrit et joue. 

CHARLOTTE BOITARD THEATRE- CHANT

Charlotte Boitard est comédienne, chanteuse et réalisatrice de films. Après avoir étudié le théâtre aux Cours Florent et Simon, elle se dirige vers la réalisation, réalise des courts métrages de fictions et joue pour d’autres réalisateurs. Elle est assistante mise en scène sur plusieurs tournages internationaux comme les séries BBC « The Missing II » et « Les Misérables » ainsi que les longs métrages « I Kill Giants » et « The Exception ». Elle chante, compose et participe à différentes formations rock et de musique éléctroniques. Elle prépare actuellement un documentaire “Happy together” sur les relations amoureuses, questionnant l’exclusivité, le polyamour et les rencontres 2.0. 

Aujourd’hui elle travaille avec la compagnie Chapeau Nomade sur la création “Désirs et désordres / Des hordes de désirs” pour laquelle elle écrit, joue et chante.  

BRUNO CHARTIER – THEATRE

Bruno Chartier découvre la poésie, et l’enthousiasme contagieux de la transmettre, puis vient au théâtre par le biais de l’école publique ; adolescent il y préfère le conservatoire. Il mène, en parallèle de différentes professions, de nombreux projets libres au travers de rencontres  et d’ateliers. 

Il goûte aux cours privés Spivakoff pour revenir au conservatoire d’art dramatique de Noisiel suivre un CEPIT. 

Amoureux de cinéma, il collabore à des réalisations de court­-métrages. Avant de rejoindre l’atelier de Maryline Klein axé sur la création collective et la récolte de paroles, il joue dans de nombreux spectacles tels que « Bateau de femmes » de Steve Gooch, « Une envie de tuer sur le bout de langue » de Durringer aux Déchargeurs, « 13 objets » de Howard Barker ou « Ca s’en va et ça revient » de Pierre Cabanis à la Comédie des Trois Bornes.

Auteur de pièces courtes et slams, il réalise plusieurs mises en scène, dont « La Leçon » de Ionesco, « Mauvaises herbes » et « le Bouc » de Fassbinder. 

Au sortir d’ateliers avec de nombreux publics différents, intrigué par l’art thérapie, il suit aujourd’hui des études en psychologie, des fois que ce soit complémentaire..

La compagnie Lamicao, fondée avec deux partenaires, propose des cours de théâtre axé sur le travail burlesque. Elle prend aussi pour prétexte le chocolat afin de se raconter des histoires sur notre Histoire et la santé…

HANNA MAROUCHKA – TRAVAIL SUR LE PERSONNAGE

D’origine australienne, Hanna Marouchka est dramaturge, metteur en scène, comédienne, musicienne et formatrice.

En 2002 elle obtient le Diplôme d’Arts de la Scène à Melbourne et collabore avec différentes compagnies à l’issue de ses études.

Elle quitte l’Australie en 2006 afin de poursuivre sa formation à l’École de Théâtre Philippe Gaulier et s’associe plus tard avec Lily Sykes avec qui elle se produit au festival de théâtre Devizes, au festival d’Edinburgh, Camden et Brighton Fringe. 

En 2011-2013 elle étudie le clown, le bouffon et le burlesque avec Jos Houben (École internationale du théâtre Jacques Lecoq) et Mick Barnfather (Complicité).

En 2013 et 2014 elle participe à deux stages au sujet de la relation de la voix et du corps avec la compagnie Panthéâtre à Paris.

Elle collabore avec la compagnie de théâtre Drama Ties depuis 2010 pour qui elle a créé trois spectacles et dirige des ateliers en anglais et en français dans des lycées et des collèges en France.

En 2017-2018, en collaboration avec Lily Sykes et le compositeur Lucas Gillet, elle crée le spectacle The Pied Piper qu’elle a joué aux festivals de théâtre de Melbourne et à Prague. 

Elle s’intéresse à un théâtre qui représenterait une grande diversité de caractères humains et travaille actuellement sur un nouveau spectacle solo.

SAID ESSERAIRI – COMMEDIA DELL’ARTE

Saïd Esserairi est comédien et formateur. Trilingue italien-arabe-français, il se forme à l’Académie internationale des Arts du spectacle de Versailles (commedia dell’arte, acrobatie, mime, danse, chant, mouvement…) sous la direction de Carlo Boso. Il base sa recherche autour de la Commedia Dell’Arte, en travaillant notamment avec Luiz Jaime Cortez (Théâtre du Hibou) ; Serge Lipszyc et Serge Nicolaï (ARIA Corse, 2015) ; Giuliano Bonanni ; Ioshi Oida et bien d’autres. Il encadre de nombreux ateliers pour enfants, adultes et adolescents (Université Paris 3, ville de Sevran, Cie Etoile de Mer)… Il est diplômé de la Licence professionnelle Encadrement d’ateliers de pratique théâtrale de l’Université Paris 3.

Saïd est intervenu régulièrement pendant la saison 2017-2018 de l’atelier pluridisciplinaire. Actuellement installé en Pologne, il intervient avec Chapeau Nomade sur les stages  (programme à venir).